Après avoir enregistré les témoignages d’une cinquantaine de femmes Didier Guyon nous invite à entendre des extraits de ces entretiens qui nous plongent au coeur de l’intime féminin, librement, sans fard ni tabou.
Tandis que la bande son distille ces paroles, deux comédiennes, Eléonore Gresset et I An Su, donnent corps à ces voix en nous offrant la beauté d’un geste juste. L’authenticité des témoignages (documentaire) se mêle au geste artistique porté sur scène (fiction) unissant ainsi l’art et la vie. Ce spectacle puise sa force dans la simplicité des gestes et des mots jusqu’à atteindre une certaine forme de pureté.

DOSSIER